dimanche 26 février 2012

Un peu de lecture …Dernières acquisitions #3

J'ai enfin trouvé des guides sympa (depuis le temps que je voulais en acheter) qui tiennent dans la poche ou du moins dans le sac à main.

Le nombre de fois où dans le métro, je me suis demandée ce qu'il pouvait bien y avoir "en surface" à telle ou telle station...Désormais je peux le savoir grâce au "guide de Paris en métro" (14,90€)!

Tout pour découvrir l'essentiel et les incontournables de Paris, ces deux livres s'ajoutent à ma bibliothèque, à côté du guide génial que j'avais déjà pour découvrir les arrondissement de manière originale, intitulé "Jeux de Piste et énigmes à Paris" de Jean-Richard Matouk.

7e arrondissement: Si tu es dans l'état de santé correspondant au nom de la station de métro de laquelle commence le parcourt, mieux vaut ne pas venir, car il te faudra beaucoup marcher... (heureusement il y a une carte de l'arrondissement pour trouver ladite station ^_^)
Alors c'est quoi à votre avis?

Les livres que j'aimerais avoir :

Paris insolite de Jean-Paul Clébert


Promenades sur les lieux de l'Histoire - D'Henri IV à Mai 68, les rues de Paris racontent l'Histoire - de France Anne Thoraval

Les filles et leurs mères d'Aldo Naouri (oui je sais, ça n'a rien à voir avec les autres, mais elle est sur ma check liste)


Le livre que j'aurais aimé avoir mais finalement peut-être pas! :

Comment (ne pas) devenir parisien , Le guide ultime du parfait autochtone de la capitale, Caroline Rochet.

J'ai cru que ça pouvait être drôle, mais en fait pas vraiment. Les arguments avancés ne sont pas recevalbes à mes yeux. Ce livre tape sur le "Parisien" dans un caricature un peu facile. Visiblement elle fait la caricature d'un certain type de Parisiens qui sont très clichés, très snobes et donc assez insupportables.

Par exemple la panoplie idéale pour un parisien : iPhone, CB, pass Navigo, carte de visite et lunettes de soleil… Désolée mais il n'y a pas qu'à Paris! Même à Agen, 32 000 habitants, c'est comme ça. Sauf que le pass Navigo et remplacé par un abonnement bus ou des clés de voitures. Je ne sortais jamais sans mes clés, normal car sans voiture là bas tu ne sortirais pas de chez toi.

Un autre exemple, le Parisien ne marche pas dans la rue à moins de 7 km/h. Perso, je n'ai pas attendu d'habiter Paris pour marcher vite en ville. C'est un peu comme reprocher à un provinciale de rouler vite (dépasser "légèrement" les limites de vitesses) car étant donné que désormais mes jambes sont mon moyen de locomotion et plus du tout la voiture, je continue à aller vite en semaine pour réduire le temps bureau<-->appart comme beaucoup en France.


Le meilleur moyen de se faire une vraie opinion serait donc de le lire....Mais déjà avec son site on peut se faire une idée, car on y retrouve beaucoup de choses notamment les Qualités / Défauts des Parisiens et bien d'autres encore.
Ce qui me suffit. J'en ai assez lu...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire