mercredi 8 août 2007

LE MASQUE DE VENISE de Rosalind Laker

Dernier livre lu

Un livre trés bien écrit, dont le style littéraire satisfait largement mon goût et exigence au niveau de la syntaxe et de l'articulation des phrases/paragraphes entre eux. lol
Un laguage soutenu, constitué de mots recherchés. 

J'ai dévoré ce livre de 569 pages ! Je l'ai lu essentiellement dans le train (le WE). Donc si je mets bout à bout mes heures de lectures, je l'ai lu en 7h seulement. Un record en ce qui me concerne! lol
:p


Résumé:

L'histoire nous transporte dans l'univers cosmopolite et fascinant du carnaval et des fêtes colorées de l'étrange Venise du XVIIIe siècle. Une histoire où se conjuguent tous les éléments du roman d'aventure historique : l'amour, le mystère, les drames et les complots : 


Venise la Sérénissime, perle de l'Italie, traverse au XVIIIe siècle une ère de fêtes et de plaisirs avant le déclin final. Temple de la peinture et de la musique, monde magique et mystérieux agité de drames et de complots, la ville fascine la jeune Marietta, confiée par sa mère mourante à l'hospice de la Piétà, un conservatoire de musique réservé aux orphelines et dirigé jadis par le "prêtre roux", le grand Antonio Vivaldi. Lors d'un concert, Marietta se sent observée par un homme mystérieux, qui dissimule son visage derrière un masque doré. Cette rencontre sera décisive pour le destin de la jeune cantatrice, impliquée malgré elle dans une vendetta sans merci. Depuis trois siècles, en effet, les puissantes familles Torrisi et Celano, oeuvrant dans l'ombre, s'affrontent en un combat acharné et leurs machinations font régner sur Venise un climat de meurtre et de passion. Grâce à Marietta, l'amour et l'amitié l'emporteront pourtant, ramenant la paix sur une ville qui, en proie à la convoitise de l'étranger, s'efforce de demeurer digne de son passé, du temps où elle dominait le monde.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire