mardi 15 avril 2014

4 plaisirs par jour!

La vie est faite de changements et de pertes de tous ordres dont nous devons faire le deuil : décès, rupture amoureuse, licenciement ou retraite, exil, déménagement...

Souvent, nous n'avons ni l'énergie, ni la liberté d'esprit, ni le savoir-faire pour prendre des décisions positives.
Nous passons alors notre temps à "ruminer".
Il n'est pas toujours aisé de surmonter son chagrin et réapprendre à vivre, de retrouver une paix intérieure, une sérénité, pour donner un autre sens à sa vie.

Pour sortir du deuil, il est nécessaire, vital, de se ressourcer, de lâcher prise, de pardonner, d'accepter la perte. Pour cela, il existe certaines techniques. Toutes passent par un même chemin : se faire plaisir, prendre soin de soi, bien s'entourer, reconstituer un stock de "vitamines" émotionnelles...

Le livre, Sortir du deuil (par Anne Ancelin Schützenberger et Évelyne Bissone Jeufroy), que je lis actuellement décrit ces techniques qui aident à passer les étapes du deuil.

Une des techniques est de s’accorder, chaque jour, au moins quatre petits plaisirs. Cela paraît si facile que l’intention fait sourire. Et pourtant… Un grand nombre de personnes n’arrivent même pas à en dresser la liste quand on le leur demande !

Il suffit de petits choses toutes simples, mais vécues pleinement et appréciées dans l’instant présent. Écouter de la musique, manger une pâtisserie, boire un café, parler à des amis, sourire aux autres, se balader, aller au cinéma ou au marché, s'assoir à une terrasse de café, savourer un rayon de soleil, etc...

Pour moi c'est d'aller un après-midi me balader dans les quartiers pleins d'histoire de Paris.
D'entrer dans une de ces vielles boutiques que compte la capitale et d'y flâner un peu. Tout comme par exemple "La mère de Famille" chocolaterie depuis 1761 et de m'y acheter des chocolats!
Une tasse de thé kusmi tea et tricoter un peu en regardant la TV. ^_^
Balader mon petit chien, le voir sautiller dans l'herbe d'une prairie ou sur les sentiers d'une forêt.
Papoter avec une amie.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire